Make your own free website on Tripod.com
Bonne Maman / Mauvaise Maman
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Prédication à l'occasion de la Fête des Mères à notre Eglise a Calgary, Alberta, Canada.
14 mai, 2000



Qu'est-ce Qu'une Maman?

A quelque part entre la jeune énergie d'un adolescent et les années d'or de la vie d'une femme vit une personne merveilleuse et d'amour reconnue comme "maman".
Une maman c'est un curieux mélange de patience, bonté, compréhension, discipline, assiduité, pureté et d'amour.
Une maman peux être à la fois "conseillère amoureuse" pour sa fille au coeur brisé, et "entraîneure en tête de football" pour son fils athlètique.
Une maman peux coudre la plus petite cousure de la robe elégante que sa fille a choisit pour le bal des gradués ainsi que se faufiler en voiture à travers la circulation routière des autoroutes les plus occupées en ville.
Une maman c'est la seule créature sur terre qui peux pleurer lorsqu'elle est heureuse, rire avec le coeur brisé et travailler lorsqu'elle est malade.
Une maman c'est doux comme une brebis et fort comme un géant.  Seulement une maman peux paraître aussi faible et impuissante et en même visser le couvert du pôt de confiture tellement serré que même papa ne peut l'ouvrir.
Une maman peux être le portrait de l'impuissance lorsque papa est là, et une débrouillarde merveilleuse lorsqu'elle est seule.
Une maman possède une voix angélique comme si elle faisait partie de la corale céleste lorsqu'elle chante à son bébé qu'elle tient serré dans ses bras; mais cette même voix peut réduire au silence le son d'un amplificateur lorsque appel ses garçons à la table pour souper.
Une maman possède le talent d'être pratiquement partout en même temps et elle seule semble pouvoir ressèrer un montant énorme d'activité à l'intérieur d'une journée normale.
Une maman est "vieux-jeu" pour son ado; juste "ma mère" pour son enfant de huit ans et tout simplement "maman" pour une petite soeur de deux ans.
Mais il n'y a de plus grande joie dans la vie, que de pointer vers cette femme incomparable et d'être capable de dire à toute la terre, "Elle, c'est ma mère!"

Fred Kruse
The Tale Of The Tardy Oxcart, Charles R. Swindoll



La majorité de l'enseignement de La Bible nous est donné à travers des exemples vécus. C'est comme si Dieu disait, "Voiçi une histoire vraie d'un homme, d'une femme ou d'un enfant ou ado, qui a fait de bons choix ou de mauvais choix et qui en a subis certaines conséquences. Lis-là et tires-en bonne instruction. Suis le bon exemple et tu sera béni.  Suis le mauvais exemple et tu en subira la peine aussi." Et concernant les mamans La Bible est remplis d'exemples.  Aujourd'hui nous allons en voir l'exemple de deux mamans et leur influence sur leur fils.  L'une a été une bonne maman en instruisant son enfant dans la bonne voie et l'autre une mauvaise maman en instruisant son enfant dans la mauvaise voie.  

"Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles."  1 Corinthiens 10:11

Nous allons débuter sur le pied positif avec,

L'EXEMPLE D'UNE BONNE MAMAN:



LA MERE DU ROI LEMUEL

(Proverbes 31:1-9)



"Paroles du roi Lemuel. Sentences par lesquelles sa mère l'instruisit."
Proverbes 31:1


Le nom qu'elle donna à son fils en dit déja beaucoup spirituellement.  "Lemuel" veut dire, "Dévoué à Dieu".   Et c'est ce qu'elle à fait avec son fils depuis son enfance.  Dans le verset prochain elle appel son fils, "objet de mes voeux" v.2. Comme Anne fit avec son fils unique, Samuel, la mère de cet homme a consacré  son fils à l'honneur et au service du Dieu Vivant qui lui a donné.  Voiçi donc notre première caractéristique d'une bonne maman.  Qu'en est-il de vous, maman du vingt et unième siècle?

Avez-vous consacré votre enfant à l'honneur et au service du Dieu Vivant?

De plus, au moment de la rédaction de ce texte, Lemuel est adulte et un Roi v.1.  Ceci nous amène à une autre caractéristique d'une bonne maman: Elle ne cesse jamais de jouer son rôle de mère avec son enfant. Quoique ce soit le status sociale que son enfant puisse atteindre, sa maman demeurera toujours sa mère devant Dieu.  Cet homme est rendu un Roi et sa mère continue toujours à lui enseigner la voie de Dieu.  Attention mamans ici!  Ceci ne vous donne pas la permission de manquer de respect pour la vie privé et adulte de votre enfant.  Je souhaite que vous ne deveniez pas "mère poule" qui manque de sagesse et de discernement et qui se mêle toujours des affaires privés de ses enfants devenus adultes et qui pousse ses enfants à gémir lorsqu'ils vous voient vous annoncées.  La mère sage est celle qui sait quand parler et quand se taire.  Pour être entendu il faut premièrement savoir se rendre appréciée.  N'oubliez pas que lorsqu'il se mari votre enfant "quittera son père et sa mère, et s'attachera à (son conjoint), et ils deviendront une seule chair" Genèse 2:24.  Alors, soyez sages, mamans.


Mais le mère de ce Roi Lemuel lui a enseigné quoi au juste?  Lemuel écrit que sa mère l'instruisit par des "sentences" v.1.  Le terme Hébreux est aussi traduit parfois par le mot "oracles".  Et "un oracle en soi était un message divin souvent transmit à l'homme par un prophète en réponse à une requête demandée par quelqu'un".  Ce mot veux dire, "une déclaration".  Voilà donc une autre caractéristique d'une bonne maman: Elle déclare à ses fils et ses filles ce que dit la Parole de Dieu afin qu'ils s'engagent à y obéir.  Comme Salomon écrit à son fils; "Ecoute, mon fils, l'instruction de ton père, et ne rejette pas l'enseignement de ta mère...Mon fils, garde les préceptes de ton père, et ne rejette pas l'enseignement de ta mère." Proverbes 1:8 / 6:20

Les sentences que sa mère lui transmit se retrouvent dans les versets 2-9 de ce chapitre 31 des Proverbes.  Et dans ce passage des Ecritures sa mère lui donne 2 avertissements importants (vv.2-7) qui sont suivis par de Bons Conseils Sages (vv.8-9).  Ces avertissements et conseils ne se limitent pas seulement au "Roi" mais à tout Chrétiens qui aiment le Seigneur et cherchent à l'honorer par une vie d'obéissance et de sainteté.

Cette maman avertit son fils en lui disant d'éviter les excès avec l'Alcool et les Femmes.


Son premier avertissement;



EVITE LES EXCES AVEC LES FEMMES


"Que te dirai-je, mon fils?  Que te dirai-je, fils de mes entrailles?
Que te dirai-je, mon fils, objet de mes voeux?
Ne livre pas ta vigueur aux femmes, et tes voies à celles qui perdent les rois."  Proverbes 31:2-3



"Que te dirai-je, mon fils?" sont des paroles supliantes qui sortent des profondeurs du coeur d'une mère qui craint pour et qui aime avec passion indéscriptible son enfant.  "Que te dirai-je, fils de mes entrailles?" est un rappel maternel au fils de ses origines; il est une extension de sa mère et son père.  C'est comme si elle lui disait, "Ecoute-moi, mon fils, toi en qui mon sang coule dans tes veines! Je suis ta mère! La seule et unique que tu as et auras à perpétuité! Je veux te faire prévenir des malheurs que d'autres comme toi ont déja expérimenté...écoute-moi, mon fils! Ecoute-moi!"



"(Mon fils), tu es un morceaux de moi-même.  Je t'ai porté avec souffrances, et je ne m'attend en retour pour tout les maux que j'ai dû souffrir pour toi que ceci:
Sois sage et bon, et là je serai bien compensée."

Matthew Henry
Matthew Henry's Commentary, Volume III



"Que te dirai-je, mon fils, objet de mes voeux?" v.2 C'est comme si elle disait en d'autres mots de mère, "Je t'ai consacré au Seigneur du Ciel et de la Terre et ce sera seulement à ton péril si tu Lui désobéit."

Observez bien les caractéristiques bien équilibrées d'une bonne maman: (1) Elle consacre son enfant au Créateur, et (2) Elle l'enseigne dans Ses voies.  La mère de Lemuel l'instruisit (v.1) et le consacra à Dieu (v.2).  Mamans d'aujourd'hui!  Vous serez parmis les plus sages si vous faites de même:

Consacrez vos enfants à Dieu dès leur naissance et passez le reste de votre vie à les instruire de bouche à oreille et par votre propre exemple dans la volonté du Créateur de l'Univers.


Alors arrive son premier avertissement;

"Ne livre pas ta vigueur aux femmes,
Et tes voies à celles qui perdent les rois."
Proverbes 31:3


Y a-t-il quelque chose de plus tentant et facile pour celui qui se trouve en position d'un roi!  C'est lui l'autorité supreme du peuple.  Alors il peut avoir en sa possession n'importe quoi qu'il désire.  Le roi avait le pouvoir investit en lui de te laisser vivre ou mourir.  Tout pendait aux oracles de ses lèvres.  Il ordonne et on lui donne!  Et la plupart des rois d'antiquité entretenaient un harem qui était une multiplicité de concubines désignées à rencontrer les désirs du Roi.  C'était populaires, compris et acceptés pour un Roi.  Le peuple trouvait ça bien normale et Lemuel aurait bien pu faire la même chose.

Certains commentateurs disent que le terme Hébreux dans ce verset traduit par le mot "femmes" réfère justement à des concubines.  Et sa mère l'avertit avec son coeur de mère de ne pas dépenser sa vigueur, ses voies ou sa vie sur une multiplicité de telles femmes. Pourquoi?  Peut-être parce qu'elle connaîssait bien les paroles du troisième roi d'Israël, le roi Salomon.

"Et maintenant, mes fils, écoutez-moi, et soyez attentifs aux paroles de ma bouche.  Que ton coeur ne se détourne pas vers les voies d'une telle femme, ne t'égare pas dans ses sentiers.  Car elle a fait tomber beaucoup de victimes, et ils sont nombreux, tous ceux qu'elle a tués.  Sa maison, c'est le chemin du séjour des morts; Il descend vers les demeures de la mort."
Proverbes 7:24-27

Et s'il y a un homme qui en sait quelque chose c'est bien le Roi Salomon.  "Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères...Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines; et ses femmes détournèrent son coeur. A l'époque de sa vieillesse, ses femmes inclinèrent son coeur vers d'autres dieux... (et)...l'Eternel fut irrité contre Salomon..."
1 Rois 11:1-6.

Ça été la même convoitise qui a causée la chute de son père, David, clairement démontré dans 2 Samuel, non?  2 Samuel a 24 chapitres en tout.  Dans les dix premiers chapitres, David obéit à Dieu et cherche la face de Dieu en toutes choses.  C'est le meilleur temps de sa vie et Dieu lui donne victoire sur ses ennemis et le béni en tout.  Et là vient l'épreuve de sa vie.  Au chapitre onze il voit une femme mariée prendre son bain.  Il la trouve belle.  La convoite dans son coeur. Désobéit à Dieu en la faisant venir chez-lui et couche avec elle, la mettant enceinte.  Pour couvrir ses traces il fait tuer le mari de cette femme sur le champ de bataille.  Et c'est dans le reste du livre, les chapitres douze à vingt-quatre que David récolte les conséquences d'avoir été vers la femme d'un autre: le bébé de son adultère meurt / son propre fils commet une acte d'inceste en violant sa propre soeur / un de ses fils conspire contre le règne de son père, David / ce même fils exécute un coup d'étât / le conseilé de ce fils rebele de David se suicide / et son fils, Absalom, se fait tuer par Joab, général en tête de l'armée d'Israël.  Est-ce que ça vaut la peine de dépenser son énergie dans l'immoralité sexuelle et l'adultère?  Loin de là!

La Bible est très claire: tout péché est grave, mais le péché sexuel est parmis les pire et ses cicatrices demeurent jusqu'à la mort du pécheur... Celui qui est sage l'évitera comme la plaie.

"Quelqu'un mettra-t-il du feu dans son sein,
Sans que ses vêtements s'enflamment?
Quelqu'un marchera-t-il sur des charbons ardents,
Sans que ses pieds soient brûlés?
Il en est de même pour celui qui va vers la femme de son prochain:
Quiconque la touche ne restera pas impuni."
Proverbes 6:27-29

Voilà donc comment ces femmes "perdent les rois" Proverbes 31:3b.  Le plan de Dieu pour le sexe est un seul homme avec une seule femme dans le cadre du mariage qui ne doit se séparer que par la mort.  Toute autre forme de sexualité est mondain, charnel et diabolique et ne mène qu'à la destruction des individus, la famille et éventuellement la société.  Vous n'avez que passer un peu de temps à analyser notre société Nord-Américaine et Européene pour en voir pleinement la preuve.


Son deuxième avertissement;



EVITE LES EXCES D'ALCOOL



"Ce n'est point aux rois, Lemuel, ce n'est point aux rois de boire du vin,
Ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes,
De peur qu'en buvant ils n'oublient la loi,
Et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux.
Donnez des liqueurs fortes à celui qui périt,
Et du vin à celui qui a l'amertume dans l'âme;
Qu'il boive et oublie sa pauvreté, et qu'il ne se souvienne plus de ses peines."
Proverbes 31:4-7



D'abord, à cause de ce que je crois être un "faux enseignement" qui semble se répandre comme un feu de champ dans les milieux Evangéliques, je crois important de faire le point biblique concernant ce que ce passage et La Bible entière enseignent au sujet de l'alcool.  Ce que La Bible condamne n'est pas l'alcool en soi mais "s'enivrer d'alcool".  En voiçi seulement quelques preuves et je vais mettre ce que je considère être les mots clef en blanc.

"Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche.  Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit."  Ephésiens 5:18

"Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses;
Quiconque en fait excès n'est pas sage."  Proverbes 20:1

"Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmis ceux qui font excès des viandes: car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, et l'assoupissement fait porter des haillons."  Proverbes 23:20-21

"Malheur à ceux qui de bon matin courent après les boissons enivrantes, et qui bien avant dans la nuit sont échauffés par le vin!"  Esaïe 5:11

"Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir de relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est débauché, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme."  1 Corinthiens 5:11

Si un Chrétien prends un verre avec modération et n'est pas un "soulond", ne s'enivre pas avec son alcool et qu'un frère Chrétien le condamne à cause qu'il bois de l'alcool, celui qui pèche est celui qui condamne en ce cas et non celui qui bois avec modération.  Il y a peut-être des "prédicateurs" qui voient le démon dans la bouteille mais sachons faire la différence entre ce que le prédicateur dit et ce que Dieu dit et arrêtons de se condamner pour des sujets de "préférence" et d'opinion personelles.

Ensuite la mère du Roi Lemuel lui dit pourquoi il serait mieux de fuire l'excès avec l'alcool au verset 5.  La raison qu'il n'est pas sage de s'enivrer d'alcool est que trop d'alcool réduit drastiquement ton jugement et paralyse ta conscience.  Personellement, j'en ai vu plus qu'à mon tour des personnes enivrées par l'alcool et rares sont ceux qui ne deviennent pas l'incarnation de l'égoïsme.  Et pour un leader comme Lemuel il ne peut se permettre d'être régulièrement enivré de liqueurs fortes.  Je me rappel voir à la télé le Président de la Russie, Boris Yeltzin, tellement enivré d'alcool que ses associés devaient lui aider à se tenir debout et à marcher.  Quel portrait tragique et d'humiliation pour son peuple qui dépendent sur son bon jugement!
C'est triste...

L'excès d'alcool fait oublier.  Oublier le bien, la moralité, le bon sens, l'équité et le reste.  Mais elle fait oublier nos malheurs aussi. Alors cette mère dit à son fils, "Donnez des liqueurs fortes à celui qui périt, Et du vin à celui qui a l'amertume dans l'âme; Qu'il boive et oublie sa pauvreté, et qu'il ne se souvienne plus de ses peines." vv.6-7  S'il y en a qui mérite bien d'oublier leur sort c'est bien eux.

Ensuite sa mère lui donne de Sages Conseils qui s'appliquent à tous;



SOIS MISERICORDIEUX ET EXERCE LA COMPASSION


"Ouvre ta bouche pour le muet,
Pour la cause de tous les délaissés.
Ouvre ta bouche, juge avec justice,
Et défends le malheureux et l'indigent."
Proverbes 31:8-9



Elle enseigne son fils à être misericordieux et à exercé la compassion envers ces gens qui sont facilement oppressés et abusés.

Nous vivons de nos jours dans un monde souvent très cruel.  Il y a des gens qui sont nés fortunés.  D'autres pas.  Il naissent au bas de l'échelle et reste là pour le reste de leur longue et triste vie.  Et ils sont trop facilement oublié et ignoré.

Mamans, je vous encourage à suivre l'exemple de cette mère de Lemuel qui en réalité imite celui de Jésus:

Enseignez à votre enfant à avoir un coeur pour les gens pauvres, les gens qui vivent dans la rue, qui n'ont pas de foyer à eux, qui passent d'une situation de désespoir à une autre.

Rappelez-leur souvent les paroles de Christ, "Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites."  Matthieu 25:40  Enseignez-leur non seulement avec vos paroles mais aussi par vos propres actions.  Enseignez-leur à ne pas voir ces gens comme inférieurs à eux, mais de s'identifer avec eux.  Ces ce que le Fils de Dieu à fait, n'est-ce pas?  Il a dit: "L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé."  Luc 4:18  Enseignez-leur à s'ammasser un trésor au Ciel, là où la rouille et la teigne ne s'y trouve nul part.  Que leurs richesses soient spirituelles plutôt que matérielles.  L'immorale, le débauché, l'adultère et le soulond ont tous une chose en commun: il ne pensent qu'à leur nombril.  Ce sont des personnes égoïstes qui ne désirent que passer leur vie à combler leur ventre insatiable.  Mais pour Lemuel, sa mère lui a enseigné à ne pas faire pareil mais à voir les autres autour de lui et leur tendre la main.


Passons maintenant à notre prochaine maman de La Bible,


L'EXEMPLE D'UNE MAUVAISE MAMAN



LA MERE DE MICA

(Juges 17:1-13)



LEÇON:

 ELEVEZ VOTRE ENFANT A AIMER DIEU PLUS QUE L'ARGENT


"Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre;
ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre.  Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (la richesse)."  Matthieu 6:24

"Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux;
et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi,
et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments."
1 Timothée 6:10



La triste et vraie histoire de cette famille juive apostat, dans Juges 17, est un très beau portrait de la dévastation qu'apporte la cupidité (l'amour de l'argent) sur la vie spirituelle de ceux qui s'y soumettent.  Ce qu'on voit ici c'est le péché de la cupidité qui est passé d'une génération à une autre.  Dans le cas devant nous, de la mère au fils.  J'espère que vous ne répetterez pas la même érreur de cette maman ici.  Par sa propre conduite personellement dans son foyer, cette maman à enseignée à son fils à être cupide, un voleur et se détourner du Vrai Dieu pour adorer des démons.

Ne croyez surtout pas que celui-ci est un cas très exceptionel. Ce même scènario se reproduit parmis les nations où nous vivons de façon quotidienne et sans précédent. L'amour de l'argent est un cancer moderne qui se retrouve même au sein de l'Eglise.  Et on l'interprète comme étant quelque chose de "normale".

Fixons notre attention sur cette histoire vraie et remarquez bien les ravages de l'amour de l'argent.




LE FILS VOL SA MERE



"Il y avait un homme de la montagne d'Ephraïm, nommé Mica.  Il dit à sa mère: Les mille cent sicles d'argent qu'on t'a pris, et pour lesquels tu as fait des imprécations même à mes oreilles, voici, cet argent est entre mes mains, c'est moi qui l'avais pris.  Et sa mère dit: Béni soit mon fils par l'Eternel!"
Juges 17:1-2



Dès le premier verset nous rencontrons une grande ironie dans le nom de cet homme: Mica.  Ce nom veut littéralement dire, "Qui est semblable à Jéhovah".  Et croyez-moi, cet homme est très loin d'être semblable à Dieu.

Les circonstances dans lesquelles l'auteur nous plonge tout d'un coup sont que la mère de cet homme s'est fait voler ce qu'on appellerait aujourd'hui son compte d'épargne; 1100 sicles d'argent.  "Cette somme d'argent pouvait pourvoir aux besoins nécessaires d'une personne en Israël à cette époque pour toute sa vie (cf.v.10)". Constable, Dr Thomas. Class Notes On Judges.

Et quelle est la réaction de maman lorsqu'elle s'est fait voler son argent?  Elle a fait des imprécations envers le voleur.  Elle a maudit le responsable et lui a souhaité que Dieu le maudisse.  Elle l'a blasphêmé devant sa famille.  J'ai déja entendu des mères blasphêmer dans leurs maison et laissez-moi vous dire que c'est un des portraits les plus détestables à voir venant d'une mère.  La mère de Mica était tout un numéro.

Alors pour des personnes superstitieuses cela peux être une cause de grande crainte.  Et lorsque Mica a entendu les imprécations sortir de la bouche de sa mère il en fut frappé de terreur et s'est déçidé de confesser son péché à sa mère afin d'éviter la malédiction spirituelle.  Il vient donc vers sa maman et lui confesse, "Maman? Tu sais la monnaie qui t'a été volée? C'est moi qui l'a prit, maman.  C'est moi le voleur."

Toutefois, quelque chose me fait douter si ce fils aurait vraiment rendu l'argent à sa mère s'il ne l'aurait pas entendu le maudir et lui souhaiter la malédiction des dieux!  Je ne suis pas convaincu qu'il a agit par remors de conscience.  Il a plutôt confessé son crime pour sauver sa peau!  C'est tout. Rien de plus.  Rien de moins.



LA MERE VOL DIEU


"Il rendit à sa mère les mille cent sicles d'argent; et sa mère dit: Je consacre de ma main cet argent à l'Eternel, afin d'en faire  pour mon fils une image taillée et une image en métal fondu; et c'est ainsi que je te le rendrai. Il rendit à sa mère l'argent.  Sa mère prit deux cents sicles d'argent.  Et elle donna l'argent au fondeur, qui en fit une image taillée et une image en métal fondu.  On les plaça dans la maison de Mica.  Ce Mica avait une maison de Dieu; il fit un éphod et des théraphim, et il consacra l'un de ses fils, qui lui servi de prêtre."
Juges 17:3-5



Alors les 1100 sicles d'argent de maman lui sont rendu et elle les reçoit avec une grande joie!  Ensuite elle consacre à l'Eternel ce qui est rien de moins que blaspêmatoire, une image taillée et une image en métal fondu (v.3b)!

Vous avez donc devant vous une parfaite image de ce qu'est l'Apostasie.  Cet femme connaît le Vrai Dieu.  Le mot Hébreux ici pour l'Eternel est "Yahvé" ou "Jéhovah".  Mais qu'est-ce qu'elle a promit de faire avec son argent?  Une image taillée et une image en métal fondu!  Une transgression flagrante des deux premiers commandements, "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée." Exode 20:3-4

Et c'est ce qui arrive encore aujourd'hui.  Jésus l'a clairement dit, "Vous ne pouvez servir Dieu et l'argent."  Aussitôt que vous, mamans, vous prosternez devant l'argent, La Parole de Dieu prend l'bord!  On a qu'à se rappeller des cas du jeune homme riche, Zachée et Judas Iscariot.

Voyez-vous la tendance ici:
(1) Amour de l'argent = (2) Se détourne de Dieu = (3) Adore des idoles

Et qu'est-ce qu'une personne adore vraiment lorsqu'elle adore des idoles?

"Que dis-je donc? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose? Nullement. Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons."  1 Corinthiens 10:19-20

Conclusion: Cette maman est est en train d'aveuglement conduire elle-même ainsi que son fils bien-aimé à adorer des démons.

Jésus à dit que Satan est un voleur et le père du mensonge (Jn.8:44).  Devinez ce qui arrive lorsque les gens adorent des démons?  Ils deviennent comme eux: des menteurs et des voleurs.  Qu'est-ce que cette maman a promit de consacrer à l'Eternel?  1100 sicles d'argent (v.3b)?  Remarquez bien combien elle lui a consacrée en fin de compte au v.4.  200 sicles d'argent!  Elle a promit combien? 1100.  Elle a donnée combien?  200.  Voyez-vous maintenant où le fils a apprit ses trucs?  Un cas classique de "telle mère, tel fils".



LE FILS PENSE QU'IL PEUX ACHETER LA BENEDICTION DE DIEU

Lisez: Juges 17:7-13



Ici vous avez un cas classique du "paroissien corrompu qui rencontre le curé corrompu".  Tout le chapitre tourne autour de l'amour de l'argent, le culte des richesses.

Et souvent, ceux qui deviennent corrompu par l'argent tombent dans le même piège qu'on voit Mica et sa mère dedans: la religion à son style personel.  Ils ont toujours ce besoin inné d'adorer Dieu, mais ils aiment trop leurs péchés alors au lieu d'adorer le Vrai Dieu Vivant qui condamnent leur péché, ils choisissent de compromettre un peu et crée leur propre dieu et leur propre religion.

Mica ici commence en appointant son propre fils comme son prêtre personel.  Un peu plus tard ils s'achète ce qui lui semble être un vrai de vrai Lévite.  Celui-ci est plus qu'heureux de l'accomoder en l'encourageant à adorer et servir ses idoles et faux dieux au nom du Vrai Dieu, l'Eternel.  Ce même syncrétisme est commit à la 21ième siècle partout dans le monde aujourd'hui et cela depuis toujours par l'Eglise Catholique Romaine. Lorsque c'est fait au nom de l'argent, comme dans ce chapitre de Juge 17, c'est rien de moins que de la Prostitution Spirituelle: réclamer de l'argent pour des faveurs immorales.  C'est une des caractéristiques premières des faux prophètes.

Et ce genre de religion à style personel se voit partout dans les Eglise autant Prostestantes que Catholiques aujourd'hui.  Comment?  A n'importe quel dimanche à travers notre pays et le monde vous pouvez entrer dans une Eglise qui se nomme "Chrétienne" et y trouver des gens assis dans les bancs qui prient Jésus et suivent les rituels pour une heure ou plus et qui ensuite retournent à la maison où ils vivent avec un homme ou une femme qu'ils ne sont pas marié avec.  Des gens qui font de la fraude à leur travail, qui vivent des vies doubles, commettent l'adultère et pourtant prient Jésus avant de dormir le soir.  Ça, mes amis, c'est la religion à son style personel.  Et c'est de la fausse religion parce que Dieu a dit que, "les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faux que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité."  
Jean 4:23-24.  


A quelque part ces gens ont été séduit à croire que "n'importe quel genre d'adoration est bon pourvu qu'on soit sincère."  Ceux qui croient un tel mensonge ne connaissent rien de l'histoire du peuple de Dieu dans l'Ancien-Testament.  Les Israëlites ont cru le même mensonge et pensaient plaire à Dieu et adorer Dieu tout simplement en amenant une bête le matin et le soir à l'autel, y coulant son sang, et retournant à leur vie de péché.  Et les prophètes sont venus condamner ce genre d'hypocrisie et en ont payé le prix avec leur vie.  Même chose pour le Fils de Dieu et Ses Apôtres.  Et tout à coup on pense qu'au 21ième siècle on peut refaire la même chose sans en subir les conséquences?  


Adorer Dieu en esprit et en vérité c'était non seulement le message de Jésus mais de tous les Prophètes.  C'est le contraire d'adorer Dieu par apparence et hypocrisie.  C'est aussi simple que ça.  Adorer Dieu en esprit c'est adorer Dieu avec ton coeur et ton âme.  C'est aimer ce que Dieu aime et haïr ce que Dieu hait.  L'adorer en vérité c'est l'adorer selon Ses commandements écrits clairement dans Sa Parole ainsi que sans hypocrisie.  Ça implique confesser nos péchés régulièrement et lui obéir en tout temps.  C'est ça adorer Dieu en esprit et en vérité.  Etre authentique avec Dieu et notre prochain.


La séduction des richesses se voit clairement dans le dernier verset de ce chapitre, "Et Mica dit: Maintenant, je sais que l'Eternel me fera du bien, pûisque j'ai ce Lévite pour prêtre."  Juges 17:13  Comme plusieurs depuis toujours cet homme pense qu'il peux impressioner le Dieu qui sonde les coeurs avec son porte-feuilles et sa religion humaniste.  Loin de là!  Les Prophètes nous en témoignent pleinement combien Dieu en est dégouté.


Mais l'auteur nous donne indice du vrai problème de cette époque des Juges au verset 6, "En ce temps-là, il n'y avait point de roi en Israël.  Chacun faisait ce qui lui semblait bon."  C'était quoi le problème du peuple?  Pas de leadership.  Pas de standard.  Pas de d'absolues morale.  Il n'y a pas grand chose de nouveau sous le ciel, hein?


Tirons-en quelques applications de notre étude de ces deux mamans.


Mamans du 21ième siècle, qu'enseignez-vous à vos enfants?  De fuir l'immoralité, l'adultère et l'ivresse?  De s'indentifier avec et avoir compassion et miséricorde pour les pauvres?  De vivre pour Dieu ou pour l'argent?  Comment réagissez-vous lorsque les finances ne semblent pas suffir?  Faites-vous comme la mère de Mica, blasphêmer et maudir?  Ou vous tournez-vous vers et faites-vous confiance à Dieu?  Elevez-vous votre enfant à être un "Bon Chrétien" ou un "Bon Canadien"?  Lui enseignez-vous la différence?  Si quelqu'un demandait à votre enfant, "Concernant ta mère, que penses-tu préoccupe le plus ses pensées, Dieu ou son travail?"  Que pensez-vous serait sa réponse?

De sage questions qui révéleront la sagesse de celles qui y répondent.
Chères Mamans, ma prière pour chacune de vous en cette Fête des Mères est que vous vous en réjouirez de l'être "mère", et que vous serez un bon exemple à suivre devant le/les enfants que Dieu vous a confié à vie.


"On peut hériter de ses pères une maison et des richesses,
Mais une femme intelligente est un don de l'Eternel."
Proverbes 19:14